Histoire


Quelques repères historiques

 

1987 : année internationale des sans-abri.

Recommandation issue du Comité Jeunes itinérants du Réseau d’aide aux personnes seules et itinérantes de Montréal, présidé par France Labelle, à l’effet d’ouvrir un accueil d’urgence de nuit pour jeunes hommes de 18 à 30 ans. Mise sur pied d’un Conseil provisoire issu de membres de la communauté: représentants de la S.H.Q., de l’Archevêché de Montréal, des pasteurs du Plateau Mont-Royal, du milieu de l’itinérance et des usagers.

Un jeune participant au conseil suggère le nom « Refuge des Jeunes »: c’est adopté.
En novembre: Mise sur pied temporaire de l’Abri des Jeunes par l’Archevêché de Montréal et ce, en l’absence de politiques ou de projets concrets pour répondre aux besoins de jeunes sans-abri. On y accueille des jeunes hommes de 18 à 30 ans.

Directrice générale: Louise Bégin, c.n.d.

1988

Les démarches s’entreprennent pour trouver un lieu adéquat pour installer le Refuge.

30 Août 1988

Incorporation du « Refuge des Jeunes de Montréal ». Se tiendra aussi l’assemblée de Fondation.

Septembre 1988

Réouverture de l’Abri des Jeunes pour une deuxième année consécutive car la nouvelle corporation « Refuge des Jeunes » n’est pas prête à accueillir des jeunes sans-abri, n’ayant pas encore de local à sa disposition.

Directrice générale: Louise Bégin, c.n.d.

Octobre 1989

Ouverture officielle du Refuge des Jeunes de  Montréal.

Suite à des négociations avec les représentants de l’Archevêché de Montréal, le Refuge s’installe dans les locaux de l’Abri des Jeunes qui n’existera plus désormais.
L’Archevêché cède tous les équipements ainsi qu’un actif d’environ 60,000$.

Réduction de l’âge à 25 ans.
Capacité d’accueil: 45 lits.
Nombre de jeunes hébergés: 500 (de septembre 1988 au 31 mai 1989).

1991

Le chanteur Dan Bigras devient le porte-parole du Refuge des Jeunes.

Première édition d’un concert bénéfice qui deviendra le « Show du Refuge » en 1993.

1992

Le Refuge des Jeunes de Montréal est désormais ouvert 12 mois par année.

Octobre 1999

Mise sur pied du projet de logement social avec soutien communautaire : 6 places.

2004

Le Refuge reçoit le Prix d’Humanisme décerné par l’Association des médecins psychiatres du Québec.

Janvier 2007

Lancement d’une recherche sur la trajectoire des jeunes de la rue. Co-auteurs : Christian Levac, intervenant au Refuge des Jeunes et France Labelle, directrice générale. Cet ouvrage intitulé « LA RUE, UN CHEMIN TRACÉ D’AVANCE? », relate le parcours de 22 jeunes ayant connu la rue; c’est un recueil de leurs témoignages. Il deviendra un livre édité par Hurtubise HMH.

Octobre 2009

Vingtième anniversaire du Refuge et dixième anniversaire du projet: « Logement social avec soutien communautaire ».  En dix ans, nous sommes passés de 6 à 18 logements.

Mai 2011

Suite à la vente de l’Église Saint-Louis de France le Refuge a du se relocaliser pour emménager dans un immeuble acquis en 2010.

2012-2014

Une première campagne majeure de financement, « Dons D’Avenirs« , est mise en place afin de recueillir 1,5 M$. Elle a permis, à terme, de rencontrer les obligations hypothécaires, suite à l’achat de la maison et de consolider les opérations.

2013

Le Refuge reçoit le Prix « ESTIM » de la Chambre de commerce de l’Est de Montréal pour la catégorie OBNL.

Août 2014

Vingt-cinquième anniversaire du Refuge et quinzième anniversaire du projet: « Logement social avec soutien communautaire »

Le Refuge a accueilli en 25 ans, 19 285 jeunes hommes et plus de 125 d’entre eux ont eu accès à du logement social avec soutien communautaire. Ces jeunes viennent de partout : de Montréal, du Québec, d’autres provinces canadiennes puis finalement, d’autres pays. Toutes les actions du Refuge visent l’intégration de ces jeunes et l’amélioration de leurs conditions de vie.